26 août 2007

Mangera, mangera pas?

En faisant une petite escapade par le quartier de Gubei, où notre école est située, et logiquement où notre futur logement se trouvera, nous sommes arrivés en taxi devant Carrefour... oui oui bien sûr, l'hypermarché!

Pour le décrire; c'est un hyper basé sur 3 étages, qui propose exactement les mêmes choses qu'en France, à la différences de quelques articles plutôt étonnants...

On peut par exemple, découvrir le stand poissonnerie, qui se trouve aussi gros au moins que le stand fruit

Premiere_sortie_nocture_015  Premiere_sortie_nocture_018

Avec des articles très étonnants, comme des tortues! avec Kévin nous avons eu un élan de pitié, mais la raison l'a emporté, car si nous nous écoutions, nous ramenions toutes les tortues du stand avec nous...!

Premiere_sortie_nocture_016   Premiere_sortie_nocture_017

En temps normal, voir des bouteilles de champagne ne nous émeut point, cependant, une pointe d'exitation est apparue lorsque nous sommes arrivés dans le rayon des boissons alcoolisées importées.
Cependant, l'effervescence est retombée aussitôt qu'elle est apparue: les prix n'étaient pas Chinois, mais bien Français. Bien sûr, l'importation y est pour quelque chose, et ce pour la plupart des produits de marques présents dans le magasin.

Premiere_sortie_nocture_012  Premiere_sortie_nocture_013

Au-dessous de ces 3 étages de folies Carrefouriennes se trouve un étage dédié aux achats divers (shopping essentiellement, avec des boutiques de vêtements, bien souvent de marque, bijoux, produits de consommation quotidienne...) mais aussi à la restauration. C'est ainsi que nous avons pu déguster notre premier vrai repas (nous avions testé le maïs grillé dans la rue la nuit passée) à la "Chinoise": nous étions dans un restaurant Singapourien. 

Premiere_sortie_nocture_001   Premiere_sortie_nocture_004   Premiere_sortie_nocture_002  Premiere_sortie_nocture_016_1_

Les repas qui nous ont été servis étaient vraiment riches, et nous avons donc posé la conclusion suivante: commander un repas pour deux semble la meilleure solution. En plus d'un avantage financier (c'est vrai, passer de 1,4euro à 0,7euro ça change la donne dans le budget CUE^^), on y gagne en gaspillage^^. Et bien quoi? ce n'est pas parce qu'on est loin de chez soi qu'il faut perdre ses manières! et oui, même à des milliers de kilomètres, on peut avoir une conscience, je confirme^^.
ah, et ps: le curry arrache^^

En parlant de manières, une d'entre elles est à l'antipode des règles de politesse Française: il est perçu comme très impoli de terminer son assiette en Chine. Vous vouliez montrer à madame que le repas était bon et que vous en avez pas perdu une miette?? oubliez! la seule chose que la maîtresse de maison verra, c'est qu'elle ne vous aura apparemment pas servi assez pour que vous soyez rassasié. En effet, une assiette vide pour eux signifie que vous avez donc tout englouti, mais cela sous-entend que vous avez encore faim.
Bizarre? non! après tout, il ne faut pas l'oublier, on vit bien à l'autre bout du monde, où les gens ont la tête en bas ^^

ps: des photos agrémenterons l'article bientot, mais il semblerait que la connection locale ne me permet pas de charger les photos en ce moment... :s

Posté par laya à 13:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Mangera, mangera pas?

  • estac en force

    tu te demandes pourkoi estac en force???regardes avec attention la bouteille de bordeaux...baron de lESTAC!!mm a shanghai kes ki st for ces troyens!!lol!!!

    Posté par Laetitia, 31 août 2007 à 15:52 | | Répondre
Nouveau commentaire