28 août 2007

On n'oublie pas, à Shanghai (et sûrement ailleurs!)

Lors de notre dernière excursion nocturne, nous avons surpris des Chinois  brûler de l'encens au sol, dans la rue. Ils avaient même dessiné un cercle à la craie au sol, et répandu des papiers d'encens à l'intérieur.

Premiere_sortie_nocture_051

Surpris, puis curieux de ce fait, nous avons essayé de questionner nos chers hôtes d'accueil à l'hotel, qui ont tenté de nous expliquer que c'était un rituel à l'intention des personnes décédées. Il semblerait que les papiers d'encens symbolisent l'argent, pour que le mort dans l'au-delà puisse accéder sans peine à ce qu'il souhaite, grâce à l'argent récolté.

Malheureusement, je n'ai pas eu davantage de détail, car leur anglais était limité, et je n'ai rien trouvé sur Wikipédia, même internet en général (j'avoue avoir eu un peu la flemme aussi au bout d'un moment). Donc le mystère se poursuit, cependant, ce rituel m'a fait vaguement pensé à une tradition née dans la Grèce Antique: on mettait des pièces dans la bouche (ou sur les deux paupieres closes, il y a des variantes) pour que le mort puisse donner son dû au passeur, dans le couloir de la mort.

Plutôt curieux? intéressant? complètement dingue? inutile? non, chacun fait ce qu'il veut!

en tout cas, si il y a des réactions, ou bien même des réponses, n'hésitez pas! (ps: pour que les commentaires apparaissent, il faut laisser son adresse dans la case correspondante).

Posté par laya à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur On n'oublie pas, à Shanghai (et sûrement ailleurs!)

Nouveau commentaire